Complévie

espace adhérent

Quelles sont exactement la mission et les obligations du médecin du travail ?

Quelles sont exactement la mission et les obligations du médecin du travail ?

29/06/2024

La mission du médecin du travail est de prévenir toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail. Ses principales missions incluent :

La surveillance de la santé des travailleurs
Il réalise des visites médicales périodiques pour évaluer l’aptitude au poste de travail, détecter les risques professionnels, et surveiller les effets de l’exposition aux risques.

Le conseil aux employeurs et aux salariés
Le médecin du travail conseille sur l’amélioration des conditions de travail, l’adaptation des postes, et la protection des travailleurs contre les risques professionnels.

La prévention des risques professionnels
Il participe à l’identification des risques, propose des mesures de prévention et veille à la mise en place de ces mesures.

Les actions sur le milieu de travail
 Il visite les lieux de travail pour identifier les risques potentiels et suggère des améliorations des conditions de travail.

La participation aux instances de santé et sécurité
Il collabore avec les Comités de Santé, de Sécurité et des Conditions de Travail (CSSCT) et autres instances représentatives du personnel.

La formation et l’information
Il forme et informe les travailleurs sur les risques liés à leur activité et les moyens de prévention.

Le suivi des travailleurs vulnérables
Il assure un suivi renforcé pour les travailleurs exposés à des risques particuliers ou présentant des vulnérabilités.

Le médecin du travail joue donc un rôle essentiel dans la protection de la santé des travailleurs et dans l’amélioration des conditions de travail au sein des entreprises.

 

Auprès de quelles entités exerce le médecin du travail ?

Le médecin du travail exerce auprès de différentes entités, notamment :

Les entreprises du privée
Le médecin du travail intervient auprès des entreprises du secteur privé, qu’elles soient petites, moyennes ou grandes, dans tous les secteurs d’activité. Son rôle est de veiller à la santé des travailleurs et à la prévention des risques professionnels.

Les établissements publics
Le médecin du travail peut également exercer dans des établissements publics tels que les hôpitaux, les collectivités territoriales, les écoles, les universités, les administrations, etc. Son action vise à assurer la santé et la sécurité des agents publics dans le cadre de leur travail.

Les associations et organismes divers
Certaines associations, ONG, et autres organismes à but non lucratif peuvent également avoir recours aux services d’un médecin du travail pour veiller à la santé et à la sécurité de leurs salariés ou bénévoles.

Les établissements d’enseignement
Les établissements d’enseignement, tels que les universités, les écoles primaires et secondaires, ainsi que les établissements de formation professionnelle, peuvent faire appel à un médecin du travail pour assurer le suivi médical des enseignants et du personnel administratif.

En résumé, le médecin du travail s’adresse à toute entité employant des travailleurs, qu’il s’agisse d’entreprises privées, d’établissements publics, d’associations ou d’organismes divers, dans le but de garantir la santé et la sécurité au travail.

 

Quelle est la périodicité de visite chez le médecin du travail ?

La périodicité des visites médicales auprès du médecin du travail dépend de plusieurs facteurs, notamment :

De l’âge du travailleur
La fréquence des visites peut varier en fonction de l’âge du travailleur. Par exemple, les travailleurs de moins de 18 ans peuvent être soumis à des visites médicales plus fréquentes.

Du type d’activité professionnelle
Certains secteurs d’activité présentent des risques spécifiques pour la santé des travailleurs. Dans ces cas, des visites médicales plus régulières peuvent être recommandées.

De la nature des expositions professionnelles
Les travailleurs exposés à des agents chimiques, physiques ou biologiques peuvent nécessiter des examens médicaux plus fréquents pour surveiller leur état de santé.

Des antécédents médicaux du travailleur
Les travailleurs ayant des antécédents médicaux ou des problèmes de santé spécifiques peuvent être soumis à des visites médicales plus régulières pour surveiller leur état de santé.

Cependant, voici les principales périodicités à respecter en règle générale :

Visite d’embauche
Elle doit avoir lieu avant l’embauche ou au plus tard dans les trois mois qui suivent la prise de poste.

Visite périodique
Elle est réalisée périodiquement en fonction des risques professionnels et de l’état de santé du salarié. Sa fréquence est déterminée par le médecin du travail, mais elle ne peut pas dépasser certains délais maximums prévus par la réglementation. Par exemple :

  • Tous les 24 mois pour les travailleurs de moins de 18 ans
  • Tous les 12 mois pour les travailleurs exposés à des risques particuliers ou présentant des pathologies spécifiques

Visite de reprise
Elle doit être effectuée après une absence du travail d’au moins 30 jours pour raison médicale, quelle que soit la cause de l’absence (maladie, accident du travail…).

Visite à la demande du salarié
Le salarié peut demander à tout moment une visite médicale auprès du médecin du travail s’il estime nécessaire de faire le point sur son état de santé au travail.

 

Existe-t-il des dispositions particulières pour la fonction publique ?

Pour la fonction publique, la périodicité des visites médicales en médecine du travail peut varier en fonction des statuts et des réglementations spécifiques à chaque catégorie de personnel. Voici quelques informations générales sur la périodicité des visites médicales pour différents agents de la fonction publique :

Fonction publique d’État (FPE)
Les agents de la Fonction publique d’État bénéficient généralement de visites médicales régulières, mais la périodicité peut être différente en fonction des administrations et des services concernés.
Les agents exposés à des risques particuliers ou exerçant des fonctions spécifiques peuvent être soumis à des périodicités plus fréquentes, déterminées par les services de médecine préventive.

Fonction publique territoriale (FPT)
Les agents de la Fonction publique territoriale sont également soumis à des visites médicales régulières, mais la périodicité peut varier selon les collectivités locales et les établissements concernés.
Les visites médicales sont généralement effectuées par des médecins de prévention au sein des services de médecine professionnelle et préventive des collectivités territoriales.

Fonction publique hospitalière (FPH)
Les agents de la Fonction publique hospitalière bénéficient également de visites médicales régulières, avec une périodicité déterminée par les établissements de santé et les services de médecine du travail hospitaliers.

En résumé, la périodicité des visites médicales en médecine du travail pour la fonction publique peut varier en fonction des statuts et des réglementations propres à chaque catégorie de personnel, ainsi que des risques professionnels spécifiques liés aux activités exercées. Référez-vous aux dispositions légales et réglementaires en vigueur dans chaque administration ou service pour connaître les périodicités exactes des visites médicales.

 

En quoi consiste la visite chez le médecin du travail ?

La visite médicale chez le médecin du travail, également appelée examen médical en médecine du travail, est une étape importante pour veiller à la santé et à la sécurité des travailleurs sur leur lieu de travail. Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre lors d’une visite chez le médecin du travail :

Accueil et entretien initial
Lors de votre arrivée, vous serez généralement accueilli par le personnel médical ou administratif du service de médecine du travail. Un entretien initial peut avoir lieu pour recueillir des informations sur votre état de santé actuel, vos antécédents médicaux, vos conditions de travail, ainsi que sur les éventuels risques professionnels auxquels vous pourriez être exposé.

Examen médical
Le médecin du travail procédera à un examen médical complet, qui peut inclure la mesure de la tension artérielle, de la fréquence cardiaque, de la vision, de l’ouïe, ainsi que des examens spécifiques en fonction des risques professionnels liés à votre activité.

Évaluation de l’aptitude au travail
Le médecin du travail évaluera votre aptitude à exercer votre activité professionnelle en tenant compte de votre état de santé, de vos capacités physiques et mentales, de même que des exigences de votre poste de travail. Il peut également vous fournir des conseils et des recommandations pour prévenir les risques professionnels et protéger votre santé au travail.

Échanges et conseils
Pendant la visite, le médecin du travail peut discuter avec vous de différentes questions liées à votre santé et à votre sécurité au travail, notamment sur les bonnes pratiques à adopter, les équipements de protection individuelle à utiliser, ainsi que sur les éventuelles modifications à apporter à votre poste de travail pour prévenir les risques professionnels.

Suivi et orientation
En fonction des résultats de la visite médicale, le médecin du travail peut recommander un suivi médical régulier, des examens complémentaires, ou une orientation vers des spécialistes ou des services de santé appropriés en cas de besoin.

En résumé, la visite chez le médecin du travail est une occasion importante pour évaluer votre état de santé en lien avec votre activité professionnelle, prévenir les risques professionnels, et vous donner des conseils et des recommandations pour protéger votre santé et votre sécurité au travail.

 

L’avis du médecin du travail est-il totalement indépendant de l’employeur ?

Le médecin du travail exerce en toute indépendance dans l’exercice de ses missions, notamment en ce qui concerne la surveillance de la santé des travailleurs et la prévention des risques professionnels. Sa mission première est de protéger la santé des travailleurs, indépendamment des intérêts de l’employeur. Voici quelques points qui illustrent son indépendance :

Mission légale
Le médecin du travail exerce ses fonctions en vertu du Code du travail et de la législation sur la santé au travail, qui garantissent son indépendance vis-à-vis de l’employeur. Sa mission principale est de veiller à la santé et à la sécurité des travailleurs.

Secret médical
Le médecin du travail est tenu au secret médical, ce qui signifie qu’il doit préserver la confidentialité des informations médicales des travailleurs et ne pas les divulguer à l’employeur sans le consentement du travailleur concerné.

Liberté de décision
Le médecin du travail prend ses décisions en toute indépendance, en se basant sur son expertise médicale et en tenant compte des besoins de santé des travailleurs. Il peut recommander des mesures de prévention ou d’aménagement des postes de travail, même si celles-ci vont à l’encontre des intérêts de l’employeur.

Relation avec l’employeur
Bien que le médecin du travail puisse entretenir des relations professionnelles avec l’employeur, notamment dans le cadre de l’instauration de mesures de prévention et de santé au travail, il n’est pas soumis à des instructions de la part de l’employeur en ce qui concerne ses décisions médicales.

En résumé, le médecin du travail exerce en toute indépendance dans l’intérêt de la santé des travailleurs, et son rôle est de protéger ces derniers indépendamment des intérêts de l’employeur.

 

Le médecin du travail peut-il délivrer un arrêt de travail ?

Oui, le médecin du travail peut délivrer un avis d’arrêt de travail dans certaines situations spécifiques, généralement lorsqu’il constate que l’état de santé du travailleur nécessite un arrêt temporaire de travail pour des raisons médicales. Voici quelques points à considérer :

Visite de pré-reprise ou de reprise
Lors d’une visite médicale de pré-reprise ou de reprise après un arrêt de travail pour raison médicale, le médecin du travail peut évaluer l’aptitude du travailleur à reprendre son poste et délivrer un avis d’arrêt de travail si nécessaire, par exemple en cas de nécessité de prolongation de l’arrêt initial.

Surveillance médicale renforcée
Dans le cadre d’une surveillance médicale renforcée, le médecin du travail peut être amené à prescrire des arrêts de travail si l’état de santé du travailleur le nécessite, surtout en cas de risques pour sa santé ou sa sécurité au travail.

Avis d’inaptitude
Si le médecin du travail conclut à l’inaptitude du travailleur à son poste ou à tout poste dans l’entreprise, il peut délivrer un avis d’arrêt de travail dans l’attente de la mise en place de mesures d’accompagnement ou de reclassement professionnel.

L’avis d’arrêt de travail délivré par le médecin du travail a la même valeur juridique que celui délivré par un médecin traitant. Le salarié peut ainsi bénéficier des indemnités journalières de la Sécurité Sociale, sous réserve de remplir les conditions d’ouverture de droit, telles que la durée minimale d’arrêt de travail et le respect des formalités administratives.

 

Quelles sont les sanctions éventuelles à ne pas respecter les visites obligatoires auprès du médecin du travail ?

Le non-respect des visites médicales obligatoires en médecine du travail peut entraîner des sanctions pour l’employeur et éventuellement pour le salarié. Voici quelques-unes des sanctions possibles :

Les sanctions pour l’employeur

Amendes administratives
L’employeur peut être passible d’amendes administratives en cas de non-respect de ses obligations en matière de santé et sécurité au travail, y compris en ce qui concerne les visites médicales obligatoires.

Mise en demeure
L’inspection du travail peut adresser une mise en demeure à l’employeur pour lui rappeler ses obligations et lui demander de se mettre en conformité.

Poursuites pénales
En cas de manquement grave ou répété, l’employeur peut être poursuivi pénalement et être condamné à des sanctions plus lourdes, telles que des amendes ou des peines de prison.

Les sanctions pour le salarié

Suspension du contrat de travail
En cas de non-respect des obligations en matière de visite médicale par le salarié, l’employeur peut être en droit de suspendre le contrat de travail jusqu’à la régularisation de la situation.

Sanctions disciplinaires
Le salarié peut faire l’objet de sanctions disciplinaires de la part de son employeur en cas de non-respect des obligations contractuelles ou réglementaires, ce qui peut aller jusqu’au licenciement dans les cas les plus graves.
Par ailleurs, le non-respect des visites médicales obligatoires peut avoir des conséquences sur la sécurité et la santé au travail, tant pour le salarié que pour ses collègues et l’employeur lui-même. Il est donc très important de se conformer à ces obligations afin de prévenir les risques professionnels et garantir un environnement de travail sûr et sain pour tous.

Retrouvez ici nos solutions pour les entreprises en termes de santé et de prévoyance.

Logo Complévie

COMPLÉVIE est une mutuelle santé indépendante de la région Ouest, fruit du rapprochement des mutuelles ASPBTP et UNIMUTUELLES. Elle s’adresse aux particuliers et aux entreprises, ainsi qu’aux artisans et commerçants. En tant que mutuelle santé indépendante, COMPLÉVIE est soucieuse de répondre précisément aux besoins de chacun. Elle propose ainsi des solutions spécifiques adaptées aux personnes invalides, en situation de précarité ou encore dont l’accès aux soins est rendu plus difficile. Avec le dispositif « mutuelle de village », elle permet notamment à des seniors de conserver une complémentaire santé de qualité pour un coût avantageux. De même, les solutions dédiées aux personnels territoriaux dans le cadre de contrats labellisés disposent d’un rapport qualité/prix reconnu. 
Mutuelle indépendante à taille humaine, COMPLÉVIE met à disposition de ses adhérents une relation de proximité avec des conseillers santé en mesure de répondre à l’ensemble de leurs attentes. Soit en RDV en agence, soit par téléphone via des lignes directes, soit encore via l’espace adhérent en ligne et l’application mobile. 
COMPLÉVIE intervient partout en France et tout particulièrement sur son bassin historique de Normandie (Orne, Manche, Calvados et Eure) et de Bretagne (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan) ainsi qu’en Loire-Atlantique. Les agences de Caen et de Flers prennent en charge les adhérents de toute la région Normandie, notamment sur les villes du Havre, Rouen, Caen, Cherbourg, Évreux, Dieppe, Saint-Étienne-du-Rouvray, Sotteville-lès-Rouen, Alençon, Grand-Quevilly, Vernon, Petit-Quevilly, Hérouville-Saint-Clair, Lisieux, Fécamp, Saint-Lô, Mont-Saint-Aignan, Louviers, Vire-Normandie, Elbeuf, Montivilliers, Flers, Domfront-en-Poiraie, La Selle-la-Forge, Echalou, Bellou-en-Houlme, Cerisy-Belle-Etoile, Caligny, Athis-Val-de-Rouvre, La Ferrière-aux-étangs, Landisacq, Montilly-sur-Noireau, La lande-Patry, Condé-en-Normandie, Canteleu, Argentan, Bayeux, Granville, Bois-Guillaume-Bihorel, Val-de-Reuil, Barentin, Yvetot, Bolbec, Oissel, Ifs, Gisors, Maromme, Déville-lès-Rouen, Bernay, Caudebec-lès-Elbeuf, Port-Jérôme-sur-Seine, Pont-Audemer, Bourneville-Sainte-Croix, Bourg-Achard, Quillebeuf-sur-Seine, Saint-Aubin-sur-Quillebeuf, Manneville-sur-Risle, Trouville-la-Haule, La Hague, Carentan-les-Marais, Courseulles-sur-mer, Saint-Aubin-sur-mer, Lion-sur-mer, langrune-sur-mer, Bernières-sur-mer et Avranches. Les agences de Saint-Grégoire, Saint-Méen-le-Grand, Monfort-sur-Meu, la Guerche-de-Bretagne, Vitré et Louvigné-du-Désert prennent en charge les adhérents de Bretagne et de Loire-Atlantique sur les villes de Rennes, Saint-Malo, Noyal-sur-Vilaine, La Bouëxière, Vitré, Fougères, Vitré, Bruz, Cesson-sévigné, Saint-Jacques-de-la-Lande, Pacé, Betton, Chantepie, Saint-Brieuc, Lannion, Plérin, Lamballe, Ploufragan, Dinan, Loudéac, Trégueux, Langueux, Perros-Guirec, Brest, Quimper, Concarneau, Landerneau, Morlaix, Guipavas, Douarnenez, Plougastel-Daoulas, Plouzané, Quimperlé, Lorient, Vannes, Lanester, Ploemeur, Hennebont, Pontivy, Auray, Guidel, Saint-Avé, Ploërmel, Nantes et Saint-Nazaire.

Articles récents

Proche de votre santé

complévie
LA SANTÉ POUR TOUS

Fidèle aux valeurs de la mutualité, COMPLÉVIEvise à donner accès à la meilleure santé pour tous, quelques soient votre âge, votre handicap ou vos revenus.  

> en savoir plus

complévie
ACTUS ET CONSEILS SANTÉ

Les meilleurs soins de santé passent par la prévention. Retrouvez sur notre blog tous nos conseils santé, tous les services offerts par notre partenaire SANTÉCLAIR et nos dernières actualités.

> en savoir plus

icone ASPBTP mutuelle entreprise en Normandie
NOTRE ENGAGEMENT LOCAL

Historiquement implanté dans les régions Bretagne et Normandie, COMPLÉVIE s’engage activement pour participer à la vie associative et économique locale et la soutenir. 

> en savoir plus

COMPLÉVIE est une mutuelle complémentaire santé s’adressant à tous les publics, aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, entreprises, artisans ou commerçants de tous les corps de métiers partout en France mais tout particulièrement sur son bassin historique de Normandie (Orne, Manche, Calvados et Eure) et de Bretagne (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan) ainsi qu’en Loire-Atlantique.

Fonctionnant selon un engagement mutualiste, COMPLÉVIE propose aux salariés (en mutuelle santé obligatoire) ou aux indépendants (régime TNS, chefs d’entreprises, etc.) un large choix de formules en mutuelles santé, perte de revenus, assistance invalidité, décès…

Mutuelle d’entreprise et contrats de groupe

Nous proposons des formules en mutuelle de groupe (ou mutuelle professionnelle) pour les entreprises. Cette offre santé est destinée aux dirigeants ou aux salariés, elle est composée de cinq niveaux de prestations.

Mutuelle complémentaire santé pour les particuliers

La couverture des dépenses de santé pour toute la famille (avec ou sans enfant) : En fonction des besoins exprimés, du secteur d’activité ou de la localisation, plusieurs niveaux de garanties peuvent être proposés à nos assurés.

Mutuelle artisans et commerçants

La protection sociale des travailleurs non-salariés (TNS) occupe une place particulière dans nos activités. Nous vous invitons à comparer vos contrats de complémentaire santé et de prévoyance avec l’un de nos conseiller spécialisé.

 

Nos bureaux régionaux à Caen

Les bureaux de notre mutuelle étant situés à Caen dans le Calvados, nous privilégions depuis toujours une proximité régionale avec une clientèle de salariés et d’entreprises réparties en Normandie et en Bretagne.

Les agences de Caen et de Flers prennent en charge les adhérents de toute la région Normandie, notamment sur les villes du Havre, Rouen, Caen, Cherbourg, Évreux, Dieppe, Saint-Étienne-du-Rouvray, Sotteville-lès-Rouen, Alençon, Grand-Quevilly, Vernon, Petit-Quevilly, Hérouville-Saint-Clair, Lisieux, Fécamp, Saint-Lô, Mont-Saint-Aignan, Louviers, Vire-Normandie, Elbeuf, Montivilliers, Flers, Domfront-en-Poiraie, La Selle-la-Forge, Echalou, Bellou-en-Houlme, Cerisy-Belle-Etoile, Caligny, Athis-Val-de-Rouvre, La Ferrière-aux-étangs, Landisacq, Montilly-sur-Noireau, La lande-Patry, Condé-en-Normandie, Canteleu, Argentan, Bayeux, Granville, Bois-Guillaume-Bihorel, Val-de-Reuil, Barentin, Yvetot, Bolbec, Oissel, Ifs, Gisors, Maromme, Déville-lès-Rouen, Bernay, Caudebec-lès-Elbeuf, Port-Jérôme-sur-Seine, Pont-Audemer, Bourneville-Sainte-Croix, Bourg-Achard, Quillebeuf-sur-Seine, Saint-Aubin-sur-Quillebeuf, Manneville-sur-Risle, Trouville-la-Haule, La Hague, Carentan-les-Marais, Courseulles-sur-mer, Saint-Aubin-sur-mer, Lion-sur-mer, langrune-sur-mer, Bernières-sur-mer et Avranches.

Les agences de Saint-Grégoire, Saint-Méen-le-Grand, Monfort-sur-Meu, la Guerche-de-Bretagne, Vitré et Louvigné-du-Désert prennent en charge les adhérents de Bretagne et de Loire-Atlantique sur les villes de Rennes, Saint-Malo, Noyal-sur-Vilaine, La Bouëxière, Vitré, Fougères, Vitré, Bruz, Cesson-sévigné, Saint-Jacques-de-la-Lande, Pacé, Betton, Chantepie, Saint-Brieuc, Lannion, Plérin, Lamballe, Ploufragan, Dinan, Loudéac, Trégueux, Langueux, Perros-Guirec, Brest, Quimper, Concarneau, Landerneau, Morlaix, Guipavas, Douarnenez, Plougastel-Daoulas, Plouzané, Quimperlé, Lorient, Vannes, Lanester, Ploemeur, Hennebont, Pontivy, Auray, Guidel, Saint-Avé, Ploërme, Nantes et Saint-Nazaire.

COMPLÉVIE est une mutuelle complémentaire santé s’adressant à tous les publics, aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, entreprises, artisans ou commerçants de tous les corps de métiers partout en France mais tout particulièrement sur son bassin historique de Normandie (Orne, Manche, Calvados et Eure) et de Bretagne (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan) ainsi qu’en Loire-Atlantique.

Fonctionnant selon un engagement mutualiste, COMPLÉVIE propose aux salariés (en mutuelle santé obligatoire) ou aux indépendants (régime TNS, chefs d’entreprises, etc.) un large choix de formules en mutuelles santé, perte de revenus, assistance invalidité, décès…

Mutuelle d’entreprise et contrats de groupe

Nous proposons des formules en mutuelle de groupe (ou mutuelle professionnelle) pour les entreprises. Cette offre santé est destinée aux dirigeants ou aux salariés, elle est composée de cinq niveaux de prestations.

Mutuelle complémentaire santé pour les particuliers

La couverture des dépenses de santé pour toute la famille (avec ou sans enfant) : En fonction des besoins exprimés, du secteur d’activité ou de la localisation, plusieurs niveaux de garanties peuvent être proposés à nos assurés.

Mutuelle artisans et commerçants

La protection sociale des travailleurs non-salariés (TNS)  occupe une place particulière dans nos activités. Nous vous invitons à comparer vos contrats de complémentaire santé et de prévoyance avec l’un de nos conseiller spécialisé.

Nos bureaux régionaux à Caen

Les bureaux de notre mutuelle étant situés à Caen dans le Calvados, nous privilégions depuis toujours une proximité régionale avec une clientèle de salariés et d’entreprises réparties en Normandie et en Bretagne.

Les agences de Caen et de Flers prennent en charge les adhérents de toute la région Normandie, notamment sur les villes du Havre, Rouen, Caen, Cherbourg, Évreux, Dieppe, Saint-Étienne-du-Rouvray, Sotteville-lès-Rouen, Alençon, Grand-Quevilly, Vernon, Petit-Quevilly, Hérouville-Saint-Clair, Lisieux, Fécamp, Saint-Lô, Mont-Saint-Aignan, Louviers, Vire-Normandie, Elbeuf, Montivilliers, Flers, Domfront-en-Poiraie, La Selle-la-Forge, Echalou, Bellou-en-Houlme, Cerisy-Belle-Etoile, Caligny, Athis-Val-de-Rouvre, La Ferrière-aux-étangs, Landisacq, Montilly-sur-Noireau, La lande-Patry, Condé-en-Normandie, Canteleu, Argentan, Bayeux, Granville, Bois-Guillaume-Bihorel, Val-de-Reuil, Barentin, Yvetot, Bolbec, Oissel, Ifs, Gisors, Maromme, Déville-lès-Rouen, Bernay, Caudebec-lès-Elbeuf, Port-Jérôme-sur-Seine, Pont-Audemer, Bourneville-Sainte-Croix, Bourg-Achard, Quillebeuf-sur-Seine, Saint-Aubin-sur-Quillebeuf, Manneville-sur-Risle, Trouville-la-Haule, La Hague, Carentan-les-Marais, Courseulles-sur-mer, Saint-Aubin-sur-mer, Lion-sur-mer, langrune-sur-mer, Bernières-sur-mer et Avranches.

Les agences de Saint-Grégoire, Saint-Méen-le-Grand, Monfort-sur-Meu, la Guerche-de-Bretagne, Vitré et Louvigné-du-Désert prennent en charge les adhérents de Bretagne et de Loire-Atlantique sur les villes de Rennes, Saint-Malo, Noyal-sur-Vilaine, La Bouëxière, Vitré, Fougères, Vitré, Bruz, Cesson-sévigné, Saint-Jacques-de-la-Lande, Pacé, Betton, Chantepie, Saint-Brieuc, Lannion, Plérin, Lamballe, Ploufragan, Dinan, Loudéac, Trégueux, Langueux, Perros-Guirec, Brest, Quimper, Concarneau, Landerneau, Morlaix, Guipavas, Douarnenez, Plougastel-Daoulas, Plouzané, Quimperlé, Lorient, Vannes, Lanester, Ploemeur, Hennebont, Pontivy, Auray, Guidel, Saint-Avé, Ploërme, Nantes et Saint-Nazaire.